Temps de lecture

4m 40s

Share

Kam Tin, la griffe des meubles-bijoux

Se promener le nez en l’air dans les allées du salon GemGenève, qui vient de fermer ses portes, procure toujours étonnement et surprise. Entre les deux libraires, Christophe Dubois, spécialisé dans les livres anciens sur la gemmologie et les bijoux et le genevois Bernard Letu, qui montre les plus beaux livres contemporains dans les mêmes domaines, il y avait un stand que beaucoup ont, tout d’abord, pris pour un «lounge»: moquette claire moelleuse, deux poufs, un très grand lustre en laiton doré signé Goossens, et quelques meubles. Branché …

À y regarder de plus près, si le mobilier parait simple et sobre, rappelant les bahuts, les consoles ou les cabinets du moyen-âge, les revêtements interpellent. Oui, cette «enfilade» est bien entièrement recouverte de pyrites cubiques qui semblent flotter à sa surface! L’effet est psychédélique et cinétique et, néanmoins, appelle la main pour la caresse. La structure est en bois, les finitions et le piétement sont en laiton poli. Comme un gigantesque effet «boule à facettes» posé au sol!

4-2022-Stones_Kam-Tin_Console-pyrite-detail 4-2022-Stones_Kam-Tin_Kam-Tin_Cabinet-detail 4-2022-Stones_Kam-Tin_Lustre-Robert-Goossens.png 4-2022-Stones_Kam-Tin_Miroir-Serpentine 4-2022-Stones_Kam-Tin_Pyrite-console
<
>
Miroir, entourage en maillechort, recouvert de serpentine, verre miroité. Pièce unique. Dimensions 53 x 43 cm. Certains miroirs sont réalisés avec plus de 3'000 carats de tourmaline ou de rubis. Un miroir rond, pièce unique, est décoré de 2000 carats de cabochons d’émeraude.

La Maison Rapin à Paris

Philippe Rapin et son associée Alice Kargar, de la Maison Rapin, quai Voltaire, à Paris, sourient de la stupéfaction des visiteurs. «C’est bien de la pyrite, acquiesce Philippe Rapin, elle provient d’une des dernières mines chinoises qui produit encore ces parfaits petits cubes. Nous avons beaucoup de succès auprès des décorateurs américains avec ce style d’ameublement très exclusif.» Alice Kargar complète: «Venez admirer notre cabinet recouvert de cabochons d’ambre dont l’intérieur est en bois doré. Notre mobilier est toujours estampillé «Kam Tin», sauf nos «petits» objets comme les miroirs, par exemple.»

Kam Tin, les meubles bijoux

L’histoire de cette marque, que le galeriste Philippe Rapin a rachetée en 2008, quelques années après le décès de son créateur, débute dans les années 1970, à Hong Kong. Ayant fui l’invasion japonaise (guerre sino-japonaise de 1937-1945), la famille de Yin Zing Luk, qui possédait une importante entreprise de teinture pour textile, s’est retrouvée dans les «nouveaux territoires» à Kam Tin qui signifie, en chinois, «champ d’or et d’argent». Dans les souvenirs d’enfant de Yin Zing, la fortune familiale était conservée dans un coffret à bijoux recouvert de turquoises qui l’inspirera, plusieurs années plus tard, pour son étonnant ameublement. D’autre part, il apprécie les pierres dures dont il s’amuse à orner quelques meubles de sa façon destinés à une clientèle chinoise attachée à la symbolique des pierres précieuses, source de prospérité et de chance.

Après 1989

A la fin des années 80, l’aventure de Kam Tin se termine avec le décès de son propriétaire. Néanmoins, elle va reprendre en 2008 lorsque Philippe Rapin rachète la griffe, relance la production, restaure quelques meubles vintage et présente alors ces pièces dans sa galerie du quai Voltaire avec un grand succès international. Aucune pierre n’est trop rare pour Kam Tin. Depuis l’Allemagne, où ses artisans possèdent un formidable savoir-faire, un mobilier d’exception est réalisé avec des agates, de l’ambre, des turquoises, des tourmalines, de la jadéite, du cristal de roche, de l’œil de tigre, de la serpentine, des pyrites et même des rubis et des émeraudes. Toutes ces pierres, sélectionnées avec soin, proviennent des quatre coins du monde: Chine, Inde, Corée, Russie, etc. Seules une dizaine de pièces par année sortent des ateliers, affichant chacune des milliers de carats de pierres précieuses, créant des objets exclusifs d’une grande rareté.

Exclusivité pour ventes aux enchères

Les premiers meubles ont été réalisés en turquoise et en ambre. En 2012, la maison de ventes aux enchères Christie’s, à Londres, a vendu un cabinet tout de turquoises pour plus de 200’000 dollars alors que l’estimation se   situait entre 50’000 et 80’000 dollars. Les meubles réalisés pour la Maison Rapin, vont de l’armoire deux portes, à la commode, en passant par de plus petits sujets tels table basse, petite table d’appoint, paire de chevets. On a toujours regretté que Louis XIV ait fondu son mobilier d’argent (non sans l’avoir, au préalable, fait dessiner pour en garder le souvenir) pour récupérer les devises et faire la guerre. Ce sera plus difficile de se «débarrasser» des meubles Kam Tin qui mettraient sur le marché des tonnes de pierres précieuses.

Philippe Rapin, de l’antiquaire au galeriste

Quelques mots sur Philippe Rapin qui, bien que portant un nom très suisse, est d’origine belge. Après avoir débuté classiquement en tant qu’antiquaire, il s’est beaucoup intéressé au design et au mobilier italien dont celui de Gio Ponti dont il est devenu le galeriste. Après Paris, Bruxelles, Londres et Hong Kong, il se retrouve à Paris, en 2012,  où il propose des artistes majeurs dont Robert Goossens, bijoutier et orfèvre, artisan de Coco Chanel et Yves Saint-Laurent. Le magnifique lustre qui trônait sur son stand à GemGenève était signé Goossens.

Créations atypiques et/ou historiques du XXe siècle, créations contemporaines exclusives, Philippe Rapin offre une sorte de style baroque unique. A la fois, antiquaire, expert, collectionneur et designer, ça n’est plus au moyen-âge que sa personnalité nous fait penser mais plutôt à un homme de la Renaissance.

Catherine De Vincenti

Thèmes similaires

News

Grand succès pour la 4e édition de GemGenève

Les organisateurs de GemGenève tirent un bilan très positif de l’édition 2022 du salon.

plus
News

«Un programme bien chargé»

Le salon GemGenève ouvrira ses portes du 5 au 8 mai à Palexpo. Avec beaucoup de highlights, dont un programme de conférences bien chargé.

plus
News

GemGenève affiche complet

160 illustres exposants de 16 pays différents seront présents du 5 au 8 mai au salon de joaillerie et des pierres précieuses GemGenève.

plus