Share

Farfetch séduit les marques

Il a fallu attendre une bonne dizaine d’années pour que l’horlogerie se décide. Mais depuis quelques mois, plus un jour ou presque ne se passe sans l’annonce d’un lancement sur le web. Après Bucherer qui étend son site de vente online sur l’Allemagne (lire Gold’Or n°3/2018), c’est au tour de Zenith et d’Ulysse Nardin de se jeter dans le bain virtuel de l’Internet. Les deux marques viennent en effet de jeter leur dévolu sur la plate-forme Farfetch. Fondé en 2008 par l’entrepreneur portugais José Neves, Farfetch fonctionne en place de marché, c’est-à-dire sans stock. Disponible en onze langues, le site fédère quelque 880 boutiques de quarante pays. De son côté, la clientèle est issue de plus de 190 Etats. Spécialisée dans les produits fashion et haut-de-gamme, la plate-forme propose des centaines de marques, parmi lesquelles De Beers, Chopard ou Tiffany & Co en ce qui concerne la joaillerie, Bell&Ross, Girard-Perregaux ou TAG Heuer pour ce qui est des montres.

Photo: Ulysse Nardin est présente sur Farfetch depuis le 23 avril dernier,
avec notamment cette Marine Torpilleur Farfetch Special Edition.