Share

Frédérique Constant invente la Grande Complication low cost

Il fut un temps où les montres à grandes complications, extrêmement complexes et faisant donc appel à de grands savoir-faire, se vendaient allégrement au-dessus des 100’000 francs. Des prix prohibitifs réservés à une élite. TAG Heuer fut la première marque, en 2016, à mettre un grand coup de pied dans le saut à champagne en présentant sa Carrera Manufacture Tourbillon à… 15’000 francs. C’est aujourd’hui au tour de Frédérique Constant de mettre les pieds dans le plat en argent. Pour ses 30 ans, la marque qui n’a jamais cessé de prôner le luxe accessible, fait encore plus fort en dévoilant son Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel en séries limitées pour moins de… 20’000 francs. Son secret? L’utilisation du silicium pour la roue d’échappement et l’ancre – une technologie «plug and play» qui s’est beaucoup démocratisée ces dernières années; mais surtout l’exploitation des techniques les plus modernes, bien loin de l’image d’Epinal de l’artisan horloger. Un parti pris que ne renie d’ailleurs pas l’intéressée: dans son communiqué, Frédérique Constant souligne: «Ces garde-temps affichent un pedigree technique impressionnant, à la faveur du tourbillon qui a été développé selon un processus industrialisé jusqu’au moindre détail.» Cette pièce est disponible en acier, en plaqué or et en or. Elle est en vente en exclusivité chez Les Ambassadeurs jusqu’en décembre. (fe)