Share

Lightbox, les diamants synthétiques de De Beers

Les diamants synthétiques sont à la mode en cette fin d’hiver! Le 11 février, l’émission de la TV Suisse Romande, TTC, s’intitulait «Les diamants synthétiques ont la cote» (à trouver sur www.rts.ch/play). Elle poursuivait sa présentation par: «Ils sont plus écolos, plus éthiques, et moins chers». Beaucoup d’imprécisions et d’erreurs dans ce reportage, et surtout aucun mot sur l’essentiel: si on supprime la rareté, ces diamants n’ont pas plus de valeur qu’un rubis ou un saphir synthétique réalisé par le procédé de Verneuil! – De Beers, depuis plus d’une quinzaine d’années, semble scier la branche sur laquelle il s’était fixé. L’entreprise a depuis longtemps investi dans le diamant synthétique et, aujourd’hui, elle est prête à inonder le marché avec des bijoux réalisés avec des «Man Made Diamonds» (MMDs), de toutes les couleurs (incolore, rose, bleu), vendus à 800 dollars le carat. Les pierres sont (pour le moment) «signées» au laser et sont vendues sans graduation certifiante. Une marque a été créée pour la commercialisation de ces bijoux: Lighbox! Allez jeter un œil sur leur site: lightboxjewelry.com. (CdV)

Photo: Même si les différentes marques de diamants synthétiques utilisent des slogans marketing pour décrire leurs produits tels «Lab-grown diamonds» ou «Man Made Diamonds », il faut savoir que seule la dénomination «diamants synthétiques» est acceptée par la CIBJO.

Thèmes similaires

News

Les temps sont durs pour De Beers!

Durant l’été, les ventes de diamants bruts réalisées par De Beers ont été plus que médiocres.

plus