Share

Omega sort un coffret spécial 007

«Casino Royale», le premier roman de Ian Fleming mettant en scène James Bond, a été publié en 1953. Le premier film avec l’agent 007, «Dr No», sort quant à lui neuf ans plus tard, en 1962, en pleine crise des missiles à Cuba. C’est le début d’une formidable saga, qui compte aujourd’hui vingt-quatre longs métrages. Le vingt-cinquième, «Mourir peut attendre», est attendu pour 2020 par des millions de fans à travers le monde. Daniel Craig y portera bien sûr une Omega, comme tous les James Bond depuis GoldenEye en 1995.

En attendant de découvrir ce nouveau modèle, la marque horlogère vient de sortir un coffret spécial Seamaster Diver 300M James Bond Édition Limitée. Produit en 257 exemplaires seulement, il réunit à l’intérieur d’une valise Globe-Trotter deux montres présentées sur des bracelets noirs et gris d’inspiration NATO. En acier pour la première, en or pour la seconde, elles arborent un cadran en céramique noire, orné du célèbre motif du canon de revolver gravé au laser. Dissimulé dans le revêtement Super-LumiNova de l’index à 10 heures, le chiffre 50 fait quant à lui référence au 50e anniversaire du film «Au service secret de Sa Majesté», sorti en 1969.

Photo: En acier pour l’une, en or pour l’autre, les deux Seamaster Diver 300M sont animées par le calibre Master Chronometer 8806/8807. Ces montres sont présentées dans le coffret avec un bracelet en acier inoxydable et un bracelet NATO supplémentaire pour chacune d’elle, orné de boucles dans les matériaux correspondants. Prix du coffret: 42’000 francs suisses.

Thèmes similaires

Les chiffres du «sell out» enfin disponibles!

The Mercury Project propose aujourd’hui un «sell out index» pour neuf marchés, bien mieux pour évaluer leur santé que les chiffres des exportations.

plus

Changements chez Swatch Group

Le Swatch Group opère des changements à la Direction générale et à la Direction générale élargie du Groupe ainsi que des Nominations à la direction des marques Longines, Rado, Union, Tissot, Certina et Hamilton.

plus

L’industrie horlogère se répand sur la toile

La crise pandémique force l’horlogerie de trouver des solutions dans le monde virtuel.

plus