Share

Succès à Vicenza

Le salon Vicenzaoro, qui s’est déroulé du 9 au 13 septembre, a fermé ses portes sur un bilan positif. Les résultats de la période «pré-Covid» ont été dépassés, avec une augmentation de 10 pour cent du nombre total de visiteurs et une hausse de 20 pour cent du nombre de visiteurs en provenance de l’étranger, les deux par rapport à 2019. Plus de la moitié des visiteurs sont venus de l’étranger, soit de 124 pays au total.

Le salon a pu confirmer son rôle de centre d’affaires mondial et de point de référence pour le secteur joaillier et, en plus des activités du salon proprement dites, il a pu élargir ses fonctions de plateforme de connaissances et de réseautage grâce à des formations, des séances d’information, des conférences et des tables rondes.

Parmi les visiteurs étrangers, l’Europe était la plus représentée, avec l’Espagne (7,3%), la France (5,5%) et l’Allemagne (5,1%) en tête. Parmi les pays non-européens, les États-Unis arrivent en tête (5,7% du nombre total de visiteurs). La Turquie (3,3%) et le Moyen-Orient – notamment Israël (2,5%) et les Émirats arabes unis (2,3%) – sont également très présents. L’Inde (1,9 %) et l’Amérique latine avec le Mexique, la Colombie (tous deux 1%) et le Brésil (0,7%) sont également de nouveau présents.

Des chiffres qui rendent les acteurs du marché optimistes, avec plus de mille marques exposantes au salon de Vicence. En même temps, ils confirment la vitalité actuelle de l’industrie italienne de la bijouterie, dont les exportations ont augmenté de 36,5% entre janvier et mai 2022 par rapport à l’année précédente, comme l’a annoncé le 9 septembre la Federorafi, la fédération italienne de l’industrie de la bijouterie. D’après les chiffres du Confindustria Moda Study Center (selon les données ISTAT), les États-Unis occupaient la première place (+24,9% par rapport à 2021; soit plus 115 millions d’euros en valeur absolue), suivis de la Suisse (+ 31,4%) et des Émirats arabes unis (+23,3%).

Toutes les grandes fédérations sectorielles étaient présentes à l’édition de septembre (Confindustria Federorafi, Confartigianato Orafi, Confcommercio Federpreziosi, CNA Orafi, Confimi Industria Orafi et Argentiera in Assogemme, Assocoral et AFEMO (Associazione Fabbricanti Esportatori Macchinari per Oreficeria), CIBJO (The World Jewellery Confederation), MAECI et ICE) ainsi que des représentants importants de l’industrie mondiale comme Cyrille Vigneron, CEO de Cartier, ou Guido Grassi Damiani, président du groupe Damiani.

Le secteur d’exposition VO Vintage, avec des exposants de l’horlogerie et de la bijouterie vintage, a également connu un grand succès. Ce secteur a enregistré une augmentation de la participation B2C d’amateurs et de collectionneurs italiens et internationaux. Dans ce contexte, les tables rondes avec des personnes comme Ugo Pancani de la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) ont également suscité un grand intérêt.

Thèmes similaires

News

Vicenzaoro inaugure «Time»

Le salon Vicenzaoro, ayant lieu du 20 au 24 janvier, inaugure «Time», nouvelle zone B2B pour la filière de l’horlogerie.

plus
Cover Story
 

Le commerce réinventé

Après son lancement en 2019, la marque horlogère neuchâteloise Ba111od s’est très rapidement fait un nom dans son domaine. Portrait d’un concept réussi.

plus
News

Ambiance positive à Vicence

24 pour cent de visiteurs en plus par rapport à 2021, le salon Vicenzaoro s’est déroulé avec succès à la mi-mars.

plus