Share

Un nouveau souffle pour Auguste Reymond

Philip W.-A. Klingenberg, propriétaire et Président de la marque horlogère Century, a fait l’acquisition d’Auguste Reymond SA et l’installe dans sa manufacture à Nidau. La société tramelote passe ainsi aux mains d’une famille déjà illustre par son extraordinaire inventivité tout en restant volontairement indépendante. Déjà reconnue en Europe et en Russie, l’objectif sera dès maintenant d’étendre sa notoriété et de revoir son positionnement tout en restant fidèles à ses valeurs d’antan.

Déménagement à Bienne
Auguste Reymond SA, a quitté le Jura bernois, où elle était installée depuis 1898, pour rejoindre les bords du lac de Bienne à Nidau. L’acquisition de la marque par Philip W.-A. Klingenberg, actuel dirigeant de Century était une évidence: «J’ai toujours beaucoup aimé cette marque, surtout pour son incomparable histoire. Je suis son évolution depuis plusieurs années. Je vais maintenant m’appliquer à renforcer la notoriété légitime d’Auguste Reymond afin de la positionner sur des marchés clés encore non développés».

Le nouveau propriétaire entend bien redonner progressivement à la marque son lustre d’autrefois et va lui apporter un petit plus significatif pour séduire des clients toujours plus exigeants.

Auguste Reymond présentera ses garde-temps dans son nouvel écrin lors de la prochaine édition du salon international de l’horlogerie à Bâle en 2020.

Thèmes similaires

Changements chez Swatch Group

Le Swatch Group opère des changements à la Direction générale et à la Direction générale élargie du Groupe ainsi que des Nominations à la direction des marques Longines, Rado, Union, Tissot, Certina et Hamilton.

plus

L’industrie horlogère se répand sur la toile

La crise pandémique force l’horlogerie de trouver des solutions dans le monde virtuel.

plus

Un plongeon sans précédent

En avril, les exportations horlogères suisses ont chuté de 81,3 pour cent. C’est la plus forte baisse depuis que les chiffres sont enregistrés mensuellement (1988).

plus