Share

Un nouveau souffle pour Auguste Reymond

Philip W.-A. Klingenberg, propriétaire et Président de la marque horlogère Century, a fait l’acquisition d’Auguste Reymond SA et l’installe dans sa manufacture à Nidau. La société tramelote passe ainsi aux mains d’une famille déjà illustre par son extraordinaire inventivité tout en restant volontairement indépendante. Déjà reconnue en Europe et en Russie, l’objectif sera dès maintenant d’étendre sa notoriété et de revoir son positionnement tout en restant fidèles à ses valeurs d’antan.

Déménagement à Bienne
Auguste Reymond SA, a quitté le Jura bernois, où elle était installée depuis 1898, pour rejoindre les bords du lac de Bienne à Nidau. L’acquisition de la marque par Philip W.-A. Klingenberg, actuel dirigeant de Century était une évidence: «J’ai toujours beaucoup aimé cette marque, surtout pour son incomparable histoire. Je suis son évolution depuis plusieurs années. Je vais maintenant m’appliquer à renforcer la notoriété légitime d’Auguste Reymond afin de la positionner sur des marchés clés encore non développés».

Le nouveau propriétaire entend bien redonner progressivement à la marque son lustre d’autrefois et va lui apporter un petit plus significatif pour séduire des clients toujours plus exigeants.

Auguste Reymond présentera ses garde-temps dans son nouvel écrin lors de la prochaine édition du salon international de l’horlogerie à Bâle en 2020.

Thèmes similaires

Omega sort un coffret spécial 007

En attendant de découvrir ce nouveau modèle, la marque horlogère vient de sortir un coffret spécial Seamaster Diver 300M James Bond Édition Limitée.

plus

ETA ou ne pas ETA?

Le fabricant horloger allemand Aristo Vollmer s’appuie désormais sur les nouveaux mouvements mécaniques 150 de Ronda.

plus

Le géant rétrécit

Au premier semestre 2019, le Swatch Group a enregistré un chiffre d’affaires et un bénéfice inférieurs à ceux de l’année précédente.

plus