Share

Des Grands Moghols aux Maharajahs

Après les USA et Londres, l’exposition de la collection des joyaux moghols et indiens du Sheikh Hamad bin Abdullah Al-Thani– cousin de l’actuel émir du Qatar – se fixe à Paris, au Grand Palais, jusqu’au 5 juin 2017. Par son ampleur, son contenu et sa muséographie, l’exposition parisienne sera la plus ambitieuse. Des prêts exceptionnels ont été consentis par le Musée de l’Ermitage, le Victoria & Albert Museum de Londres, le Metropolitan Museum of Art et la Fondation Cartier. 230 œuvres extraordinaires racontent l’histoire de la joaillerie indienne, de la période moghole à nos jours. L’exposition réunit des pièces historiques inestimables: diamants, gemmes de renom, joyaux spectaculaires et objets précieux, ensemble complété par des prêts inédits provenant de collections de maharajahs et d’institutions prestigieuses. Ces objets sont les témoins de cinq siècles d’histoire indienne, marquée par une richesse culturelle unique au monde.

Catherine de Vincenti

Info
www.grandpalais.fr

Thèmes similaires

Watches
 

Un morceau de toile de Maître au poignet

Le détail d’un tableau de Maître reproduit en peinture miniature sur le cadran d’une montre de Vincent Calabrese: c’est ce que propose le tout récent projet Watch Museum, initié par un passionné d’art.

plus
Special
 

Les écrins, l’autre trésor …

Le Musée du Prado à Madrid a prolongé jusqu’au 10 janvier l’exposition «Los estuches del Delfín» (Les étuis du Dauphin).

plus
News

Où tout a commencé

Eberhard & Co. a inauguré fin juillet son musée dans l’enceinte du bâtiment historique de la Chaux-de-Fonds, dans la célèbre «Maison de l’Aigle».

plus