Share

Un grand succès

L’exceptionnelle vente des créations Gilbert Albert rassemblées par la maison Piguet a rencontré le 11 décembre un franc succès! C’est devant une salle comble, qui n’a pas désemplie de 16h à 23h30, que la quasi-totalité des 427 lots portant la prestigieuse signature du Joaillier d’art genevois ont trouvé preneur. «Il s’agissait de la plus grande vente jamais organisée au monde sur les créations du joaillier Gilbert Albert», souligne Bernard Piguet, directeur et commissaire-priseur de la maison de ventes.» Nous avons éprouvé un réel plaisir à préparer ces enchères qui ont créé l’évènement à Genève avec plusieurs centaines de personnes venues assister à cette vente historique tandis que les enchérisseurs étaient également nombreux sur internet et au téléphone».

Après une exposition itinérante à l’Hôtel Beau-Rivage de Genève en novembre dernier ainsi que dans les locaux de la maison de ventes à Genève, les deux vacations réunissant 427 lots signés Gilbert Albert remportent un grand succès avec 98 pour cent de lots vendus.

L’horlogerie, premier amour du joaillier d’art
Après des études à l’École des Arts industriels de Genève, Gilbert Albert commence sa carrière chez Patek Philippe où il crée la fameuse montre asymétrique, puis chez Omega. Gilbert Albert cherche toujours à innover et réalise de spectaculaires pendulettes en météorites, amazonite ou encore en or finement ciselé. Un exemple: cette importante pendulette composée d’un cristal de tourmaline partiellement recouvert d’une végétation en or sertie de gouttes d’émeraudes, de perles de culture et de diamants encerclant un cadran transparent qui laisse apparaître le mouvement mécanique, pièce unique vendue pour 62’000 francs suisses (lot 421, voir ci-dessous).

Des parures convoitées
Dix fois lauréat du prestigieux prix des «Diamonds-International Awards», les parures composées de fragments d’oursins, os de dinosaures fossilisés, coquillages, or, diamants, perles et émeraudes ont particulièrement attiré les amateurs et ont fait grimper les enchères. Un collier tour de cou parsemé de gouttes de saphirs, diamants et retenant deux opales boulder, pièce unique, s’est particulièrement distingué en s’envolant pour 24’500 francs suisses, quadruplant ainsi son estimation (lot 409, voir ci-dessous).

tandis qu’un ensemble composé d’un collier et d’une paire de boucles d’oreilles sertis de diamants et fragments d’oursins a changé de propriétaire pour 23’000 francs suisses (lot 368, voir ci-dessous).

Une vente évènement accessible à tous
En dehors des pièces d’exception, la vente Gilbert Albert a attiré un nombre important de collectionneurs qui ont pu ramener chez eux un bijou acquis lors de cette vente avec des lots allant de 200 à 60’000 francs suisses.

Thèmes similaires

Focus
 

La joaillerie inclusive!

Installé dans le Canton de Genève, Lambert Fils & Filles SA est l’un des derniers grands ateliers de sertissage artisanal présent en Suisse.

plus
Stones
 

Quand la joaillerie est freinée par l’économie politique

La COVID a naturellement entravé le cheminement des pierres à travers le monde. Aujourd’hui, alors que l’Europe, très vaccinée, se porte un peu mieux, où en est la planète pierres précieuses?

plus
News

GemGenève aura lieu

La 3e édition du salon GemGenève se déroulerera du 4 au 7 novembre 2021 à Palexpo.

plus