Share

Vever, une renaissance proche

Le nom et la marque de Vever ne sont certainement pas inconnus dans le monde de la bijouterie et de la joaillerie. Henri Vever a écrit cette somme que tous les amoureux des bijoux anciens se doivent de posséder dans leur bibliothèque: «La Bijouterie Française au XIXe Siècle 1800-1900». Ecrivain et bijoutier-joaillier, son entreprise avait été créée en 1821 à Metz, dans l’Est de la France. Installée à Paris, rue de la Paix, depuis 1872, la maison était très réputée pour son savoir-faire remarquable, sa technique d’émaillage et la beauté de ses bijoux Art Nouveaux. La maison Vever a reçu un «Grand Prix» aux Expositions universelles de 1889 et 1900, à Paris. Actuellement, c’est au Musée des Arts Décoratifs et au Petit Palais que de très belles pièces peuvent être admirées. Il y a un an, la 7e génération représentée par Camille Vever, a décidé de se consacrer entièrement à cette maison disparue et à lui redonner son lustre d’antan. Inspirée par ses ancêtres, particulièrement par Henri, décédé en 1942 à l’âge de 88 ans, elle travaille sur une première collection qui devrait sortir à la fin de l’année. Nous vous tiendrons au courant de la renaissance de cette prestigieuse  signature française.

Thèmes similaires

Jewellery
 

Un petit tour dans la «haute»!

Petite promenade dans deux mondes très proches: la haute joaillerie et la haute fantaisie.

plus
Special
 

Le décès de Roger Roman Mayer

Le jour de Noël est décédé, à 88 ans, Roger Roman Mayer de la bijouterie Roman Mayer de Lausanne.

plus
Jewellery
 

Les dames aux bijoux!

Comme nombre de leurs prédécesseures, Kamala Harris et Jill Biden, les nouvelles femmes fortes à la Maison Blanche portaient, portent et porteront des perles.

plus