Temps de lecture

4m 27s

Share

Les machines high-tech s’adaptent à la pénurie de main d’œuvre

On a beaucoup parlé de manque de personnel formé au dernier salon EPHJ, qui s’est cl0s le 17 juin dernier. Une réalité que les fabricants de machines intègrent désormais à leurs développements. A quelque chose malheur est bon, dit l’expression. La pénurie de main d’œuvre qui sévit actuellement dans l’industrie microtechnique et horlogère, alors que le secteur tourne à plein régime, donne des idées à certains. En première ligne – parce que l’utilisation de leurs systèmes nécessite passablement de personnels formés –, les fabricants de machines-outils se sont engagés dans un triple processus : simplifier, optimiser et former. Surfant sur la digitalisation, . . . Abonnez-vous à la Gold'Or pour continuer

Veuillez vous connecter svp.

Si vous n'avez pas d'abonnement Gold'Or,
vous pouvez vous abonner ici.

Thèmes similaires

Trade

Le 20e anniversaire avec une édition prometteuse

Cette édition du salon EPHJ sera placée sous le signe de l’innovation, de l’emploi, des affaires et de la jeunesse.

plus
Watches

Les chasseurs de pierre continuent sur leur lancée

La direction du salon EPHJ (14 au 17 juin) offrait à cette pousse artisanale de la scène horlogère, sa première opportunité de sortie publique.

plus
News

GemGenève affiche complet

160 illustres exposants de 16 pays différents seront présents du 5 au 8 mai au salon de joaillerie et des pierres précieuses GemGenève.

plus