Temps de lecture

3m 34s

Share

Un marqueur fort de la reprise horlogère et joaillère

L’industrie horlogère et joaillère attendait ce moment depuis très longtemps… C’est désormais une certitude: EPHJ, le plus grand rassemblement international des technologies de haute précision, dont l’horlogerie et la joaillerie, aura bien lieu à Genève du 14 au 17 septembre prochains.

«Cinq cents exposants sont inscrits pour cette édition 2021», s’enthousiasme Alexandre Catton, directeur du salon EPHJ. «Même s’il faut rester vigilant vu le contexte actuel, l’assouplissement des directives sanitaires accordé par les autorités fédérales suisses pourrait inciter d’autres entreprises à nous rejoindre d’ici là. Cela dit, même avec une taille sensiblement réduite, les exposants et les visiteurs ne verront pas une grande différence, car nous adapterons les plans afin que les stands soient visibles de manière optimale avec des allées plus grandes.»

Connu dans le monde entier pour son ADN horloger et joailler, l’EPHJ réunit depuis 20 ans le meilleur de tous ces secteurs de haute précision. Chaque année, jusqu’à 850 entreprises se réunissent pour présenter leurs produits, services ou machines aux 20’000 visiteurs professionnels. La plupart d’entre elles attendent l’EPHJ pour présenter leurs innovations ou inventions au monde entier. Et à chaque édition du salon de Genève, c’est la même attente: les visiteurs professionnels des marques et des produits finis se bousculent pour être les premiers à découvrir telle ou telle innovation afin d’être les précurseurs d’un marché en constante évolution. Un constat d’autant crucial dans une période où l’horlogerie a besoin de se réinventer dans un marché en pleine reconfiguration.

Horlogerie et Medtech: une vraie complicité technologique

L’EPHJ démontre également chaque année que le savoir-faire incomparable de l’horlogerie peut profiter au développement du matériel médical. Et réciproquement. Le cercle vertueux des compétences technologiques de haute précision ne se limite pas à un secteur, aussi prestigieux soit-il, comme l’horlogerie. Il va bien au-delà, et les exemples sont nombreux de technologies développées pour l’horlogerie qui bénéficient aujourd’hui aux medtechs ou à l’aéronautique. Les exemples sont nombreux, notamment dans l’usinage des matériaux, leur assemblage, le micro-tournage, les traitements de surface, les applications laser, l’utilisation de matériaux précieux et les nanotechnologies.

De la haute précision traditionnelle et artisanale à la haute précision nanométrique, les acteurs de l’horlogerie et de la bijouterie, des microtechniques, des medtechs, de l’aéronautique et de l’automobile bénéficient tous des synergies et des transferts technologiques qui se rencontrent et coexistent à l’EPHJ. Le dénominateur commun de toutes ces entreprises, qu’elles soient start-ups ou multinationales, est précisément cette capacité à travailler avec toujours plus de précision et de performance à petite échelle, de quelques centimètres à quelques nanomètres.

Le matériel médical est très attiré par ces compétences de très haute précision. En témoigne récemment le fait que plusieurs entreprises de l’EPHJ ont participé à la mise au point du premier cœur artificiel installé à vie chez des patients, conçu par la société Carmat, alors que ces mêmes entreprises avaient un historique horloger.

«Mais au-delà de cette attente industrielle, il y a une vraie impatience humaine», confie Alexandre Catton. «Nous avons envie de revoir nos clients, de les saluer, de leur sourire, de voir leur regard lorsque nous leur présentons notre entreprise et nos compétences. Ces relations humaines nous ont tellement manqué, il est temps de sortir de cette phase d’enfermement industriel pour se retrouver, se challenger, négocier et enfin boire un verre ensemble. C’est ça l’esprit d’EPHJ: nouveauté, business, simplicité et convivialité!»

L’EPHJ abordera également plusieurs sujets lors de ses fameuses tables rondes qui ponctuent le programme du salon. Il sera notamment question des exigences de durabilité et de traçabilité qui pèsent de plus en plus sur les fournisseurs, de la reconfiguration du marché horloger et de l’importance de la recherche et du développement pour les industries de haute précision.

Rendez-vous pour l’édition 2021 d’EPHJ, du 14 au 17 septembre prochains à Genève-Palexpo. dp

ephj.ch

Thèmes similaires

Trade

Au rendez-vous de la reprise

Les organisateurs sont optimistes quant au fait que l’édition 2021 de l’EPHJ se tiendra du 8 au 11 juin.

plus
Messen

H2i reçoit le Grand prix des exposants de l’EPHJ

Les organisateurs du salon EPHJ ont maintenu le Grand prix des exposants 2020.

plus
Messen

L’EPHJ a dû être annulé

La décision a été prise suite à l’annonce du Conseil Fédéral d’interdire la reprise de grandes manifestations justqu’a fin septembre.

plus