Share

Ces petites marques qui cassent les codes

Art Mécanique, Code 41 ou encore Olivier Randin: ces petites marques horlogères ne vous disent rien! Elles sont pourtant dans l’air du temps et, à défaut de connaître un succès retentissant, réussissent à tirer leur aiguille du jeu. Car ces maisons ont en commun, à part leur petite taille, le fait de pratiquer des prix abordables pour des pièces de qualité respectable. En effet, à une époque où les grandes marques sont de plus en plus pointées du doigt pour leur produits extrêmement onéreux, ce retour à une horlogerie moins fastueuse et arrogante est plutôt vu d’un bon œil par les consommateurs. Dans le cas de Blancarré, cette démarche de transparence est ouvertement assumée: «Nos montres sont à 85 pour cent jurassienne, explique son fondateur Nicolas Mertenat. La vente directe, à travers des galeries d’art ou des concept stores par exemple, nous permet de plus une proximité avec le client impossible à offrir autrement.» Une nouvelle méthode de consommer en somme, qui pourrait bien encore faire parler d’elle.

Thèmes similaires

Watches
 

Un morceau de toile de Maître au poignet

Le détail d’un tableau de Maître reproduit en peinture miniature sur le cadran d’une montre de Vincent Calabrese: c’est ce que propose le tout récent projet Watch Museum, initié par un passionné d’art.

plus
Trade

La taille du marché suisse de l’horlogerie-bijouterie

L’analyse détaillée de l’agence Mercury Project lève le voile sur le commerce de détail suisse de montres et de bijoux.

plus
Watches
 

«Greubel Forsey va réduire ses points de vente»

La nomination d’Antonio Calce à la tête de Greubel Forsey marque le retour sur le devant de la scène horlogère d’une figure bien connue.

plus