Share

Grand succès pour la 4e édition de GemGenève

La 4e édition de GemGenève, salon dédié aux professionnels et aux passionnés de joaillerie et ouvert au public, vient de prendre fin dimanche soir. Au total, 3302 visiteurs se sont déplacés à Palexpo pour découvrir des gemmes d’exception et les nouveautés de GemGenève. Pendant que les exposants ont pu concrétiser de nouvelles affaires 4 jours durant, le grand public a pu découvrir les dessous de l’univers de la joaillerie sous ses nombreuses facettes en déambulant de stand en stand. Une expérience unique, tant pour l’acheteur néophyte, que pour le collectionneur averti. GemGenève représente un écrin offrant une sélection de gemmes d’exception et de nombreux trésors. Parmi les 3’302 visiteurs, 1’548 ont visité le salon plus d’une fois, soit un total de 4850 visites. Une participation qui dépasse l’édition 2019 de quelques unités (4831).

Le salon a réuni au total 201 exposants, dont 160 marchands professionnels, sans compter les designers du Designer Vivarium, les étoiles montantes, les stands des écoles, de la Villa, celui d’Estelle Lagarde ou encore d’Eleonor Picciotto. Ces 201 exposants ont pu se retrouver dans un contexte dédié aux affaires, aux échanges et aux contacts privilégiés entre connaisseurs et amateurs. Ronny Totah, organisateur de la manifestation et co-fondateur, déclare: «Avec l’édition 2022, nous atteignons un niveau proche de celui de 2019 en termes d’exposants (ils étaient 210 en 2019) et dépassons de quelques unités le nombre de visites qui s’élève à 4’850 en 2022, contre 4’831 en 2019. Ces chiffres constituent un excellent signal, en cette période post covid, chahutée par la crise ukrainienne».

Satisfaction chez les exposants

Malgré la fatigue à l’issue de ces quatre jours de marathon, la satisfaction se lit sur le visage des exposants qui viennent de réaliser de belles affaires commerciales. Il se murmure en effet dans les couloirs que ces dernières se sont révélées fructueuses. Thomas Faerber, co-fondateur, relève avec satisfaction: «De nombreux professionnels ont  pu concrétiser et conclure d’excellentes affaires lors de cette édition. Un de nos exposants nous a même fait part que cette édition 2022 a été pour lui la meilleure de toutes.»

Les visiteurs se sont déplacés de 70 pays pour assister à la 4e édition du Geneva International Gem & Jewellery Show. Pour la répartition géographique, les Suisses étaient majoritaires, suivis par les résidents de France, d’Italie, de Belgique et des États-Unis. Ronny Totah souligne: «Cette année, GemGenève assoit encore plus son autorité dans le monde du négoce international de bijoux, à en croire les exposants interrogés ». Avec sa plateforme d’expression unique dédiée au monde des pierres de couleur, des  diamants exceptionnels, des perles, des bijoux anciens et contemporains, des designers reconnus et des talents émergents, GemGenève se forge d’années en années une réputation hautement qualitative, de plus en plus prisée, tant par les exposants, que par les acheteurs. Ces derniers se sont distingués par une forte appétence à réaliser de nouvelles acquisitions et à conclure des affaires.

L’événement a accueilli sept créateurs de bijoux d’avant-garde qui ont rejoint le Designer Vivarium, organisé par l’historienne de la joaillerie Vivienne Becker, et a présenté pour la première fois le travail de la talentueuse Estelle Lagarde, gouacheuse hors pair. GemGenève a accueilli sept nouveaux designers, cinq talents émergents et deux talents confirmés dans l’espace dédié aux Etoiles montantes.

Last but not least, à l’initiative de Thomas Faerber, GemGenève a accueilli gracieusement le stand «Strong  and Precious – Ukrainian Jewellers» réunissant les créations de onze designers ukrainiens.

Les 14 conférences qui ont été lieu pendant les quatres jours du salon ont connu également une affluence très satisfaisante avec la participation moyenne de 40 auditeurs par présentation. Toutes les conférences sont disponibles en ligne sur la plateforme digitale de GemGenève (digitalgemgeneve.com).

Quatre prix décernés lors de cette quatrième édition

1) Prix du Public HEAD / Le Prix du Public HEAD, Haute École d’Art et de Design, a été attribué à Nora De Kër, pour la réalisation du collier Tête à Tête, reprenant les masques typiques du théâtre nō, chaque visage stylisé symbolisant un registre différent, le genre «joyeux» à l’avant et le «tragique» à l’arrière. Grâce à ce Prix du Public Head, Nora choisira une formation de son choix offerte par l’Institut Suisse de Gemmologie (SSEF).

2) Prix du Public CFC / Le Prix du Public CFC a été attribué à Marie-Daline Baumann pour son gouaché réalisé sur le thème Gender Fluid. Elève de l’École Technique de la Vallée de Joux (ETVJ), l’étudiante a réalisé un gouaché de collier pour représenter l’ambivalence et le mélange des genres. Des perles à la tonalité pastel et un métal prédominent, pour un rappel d’une féminité et masculinité en fusion. Marie-Daline Baumann optera pour une formation de son choix offerte par l’Institut Suisse de Gemmologie (SSEF).

3) Prix ASMEBI, remis par les membres de l’Association romande des métiers de la joaillerie / Toujours dans le cadre du thème Gender Fluid pour les projets CFC, Le projet d’Alix Boussard aborde la fluidité des genres à travers des courbes prononcées, en vagues, pour surfer sur les genres. La matière utilisée est du néoprène, tissu caoutchouteux très utilisé pour le domaine nautique, mais aussi des perles pour rappeler le côté marin et avant tout la rareté et la profondeur du thème.

4) Prix de la Fondation Eric Horovitz: le coup de cœur de la Fondation / Le jury de la Fondation Eric Horovitz a décerné le Prix de la Fondation éponyme à Clarisse Vittoz pour sa réalisation sur le thème Gender Fluid. La jeune femme du CFP Arts Genève a imaginé un masque nommé La chrysalide de verre derrière lequel on peut cacher son identité de genre. L’onyx et les diamants sont placés entre les yeux pour marquer la séparation des parties droite et gauche du visage, mais ils constituent surtout un lien et un passage entre les deux avec la volonté de créer un bijou pouvant être porté sans discernement de genre.

D’ailleurs, le gagnant de l’édition 2021, Hugo Massy, alors apprenti de l’École Technique de la Vallée de Joux (ETVJ), avait été récompensé pour sa création intitulée Gold & Black. À partir de cet été, le jeune homme se verra offrir un stage à Genève dans un atelier de bijouterie. Dès le mois de septembre, il commencera un apprentissage de lapidaire en entreprise à Paris.

La Fondation Eric Horovitz, fondée en 2020 et lancée à GemGenève en 2021, a pour mission de soutenir les jeunes talents suisses du milieu joaillier par la formation et la promotion de leurs créations.

Rendez-vous en mai 2023

La prochaine édition de GemGenève se tiendra du 4 au 7 mai 2023. – Save the date!

gemgeneve.com
digital.gemgeneve.com
erichorovitz.ch

Thèmes similaires

Jewellery
 

Les chemins de traverse de GemGenève

GemGenève, c’est également le travail de jeunes professionnels encore aux études, de la formation continue, des ateliers et des discussions avec des professionnels chevronnés. Et encore mille choses…

plus
Stones

Kam Tin, la griffe des meubles-bijoux

L’atelier Kam Tin de la Maison Rapin à Paris réalise des meubles-bijoux extraordinaires.

plus
News

«Un programme bien chargé»

Le salon GemGenève ouvrira ses portes du 5 au 8 mai à Palexpo. Avec beaucoup de highlights, dont un programme de conférences bien chargé.

plus