Share

Une inauguration triomphante

La première édition du nouveau salon GemGenève a rencontré un écho très positif auprès des exposants et des visiteurs, accueillant des marchands et collecteurs privés du monde entier. Thomas Faerber et Ronny Totah, marchands basés à Genève et cofondateurs du salon, étaient enchantés des retours très positifs des 147 exposants et de l’enthousiasme des 4300 visiteurs, la moitié venant de la Suisse et l’autre moitié venant du reste du monde.

Nouvelle exposition haut-de-gamme
«Notre objectif était de monter une nouvelle exposition haut-de-gamme, dévoilant l’essence même de notre milieu et nous avons été ravis de voir l’ambiance très positive qui régnait depuis le début de l’exposition», souligne Ida Faerber, fille de Thomas Faerber et membre du comité d’organisation. Nadège Totah, fille de Ronny Totah et également membre du comité d’organisation confirme ce bilan très positive: «Nous sommes très touchés que nous exposants se soient sentis comme chez eux à GemGenève. Le niveau de satisfaction général a largement surpassé nos attentes.»

GemGenève s’est révélé comme un salon élégant, moderne et accueillant, avec une atmosphère familiale, regroupant divers marchands de pierres, perles, bijoux antiques, ainsi que des bijoutiers-créateurs et jeunes talents. Sans oublier les indispensables laboratoires de gemmologie. La première édition s’est déroulée du 10 au 13 mai. Ces dates avaient été choisies pour coïncider avec les évènements majeurs du milieu de Genève, soit les grandes ventes aux enchères de montres et bijoux, faisant de Genève le centre du marché haut-de-gamme.

 

Thèmes similaires

Watches
 

Une petite lueur dans la nuit horlogère

Les Geneva Watch Days ont permis de prendre la température d’un secteur en plein questionnement. Rolex a également levé le voile sur ses nouveautés.

plus
Focus
 

Minimalisme Joaillier

Minimalisme chic avec de jolies pierres de couleur: c’est la nouvelle tendance bobo qui veut sauver la planète!

plus
Cover Story
 

Bering

La luminosité de l’Arctique

plus