Temps de lecture

3m 6s

Share

Une concentration de talents unique

Rendez-vous professionnel incontournable de l’horlogerie et de la joaillerie, le Salon EPHJ-EPMT-SMT réunit chaque année depuis 2002 en Suisse l’ensemble des savoir-faire qui contribuent au rayonnement des produits finis dans le monde entier. Rencontre avec un homme heureux, Alexandre Catton, directeur du Salon.

Gold’Or: Alors que les salons traditionnels horlogers se posent beaucoup de questions, le Salon EPHJ-EPMT-SMT semble traverser le temps avec plus de sérénité. Y-a-t-il une «recette magique»?

Alexandre Catton: Très peu de magie mais beaucoup de travail en fait. Nous sommes à l’image de la haute horlogerie suisse qui a traversé toutes les crises au fil de ses trois siècles d’histoire avec une capacité de résilience et de rebond exceptionnelle. Nous travaillons avec la même humilité et la même détermination pour mettre en valeur ces savoir-faire dans la haute précision internationale. D’autre part, nous ne nous comparons pas aux salons horlogers traditionnels car notre modèle B to B est totalement différent. Les visiteurs de notre Salon n’ont que cette occasion pour voir tous les fournisseurs.

On parle en effet plus souvent des marques et de leurs ambassadeurs que des horlogers qui travaillent dans l’ombre…

C’est Juste. Notre rôle est justement de les faire passer de l’ombre à la lumière. Pour faire briller les compétences et les savoir-faire de tous ces artisans horlogers qui ont inventé et perfectionné les mouvements les plus complexes, les chronographes, les réserves de marche, les sonneries, les phases de lune, les tourbillons, les techniques de sertissage, de façonnage, de polissage et bien d’autres créations. Leur discrétion est culturelle, cela n’empêche pas qu’une fois par an, ils se retrouvent tous à Genève pour montrer toute l’étendue de leurs talents. Et nous devons bien mesurer la chance que nous avons de réunir autant de talents horlogers et joaillers en un seul lieu au cœur de l’Europe !

Le salon de sous-traitance genevois réunit plus de 800 exposants suisses et internationaux.

Cela explique pourquoi il n’y a aucune marque de produit fini présente dans votre Salon ?

Absolument. Il est important de ne pas mélanger les genres pour ne pas créer de confusion. Notre Salon s’adresse à tous les acteurs qui travaillent en amont et en aval du produit fini horloger-joailler. Mais n’oubliez pas que les représentants des marques constituent une part important de nos visiteurs.

Toutes les marques vous rendent donc visite au Salon ?

Oui, car c’est l’endroit où il faut être pour y rencontrer ses fournisseurs habituels, négocier de nouveaux contrats et découvrir les très nombreuses innovations proposées, que ce soient dans les traitements de matières, les nouveaux matériaux, l’usinage, la très haute précision ou la mise en valeur du produit fini.

C’est donc là qu’il faut être pour faire du business entre professionnels ?

La force de notre Salon, c’est d’être un Salon B to B. Il n’est pas ouvert au grand public et privilégie le business, la conclusion des affaires et la signature de contrats. Chaque année, nous mesurons cette efficacité et je peux vous assurer que plus de 90 pour cent des exposants se déclarent satisfaits sur le sujet. C’est l’un des atouts majeurs du Salon EPHJ-EPMT-SMT. Nous faisons peut-être moins de bruit mais nous agissons directement sur les carnets de commandes de nos plus de 800 exposants suisses et internationaux. (réd.)

Info
www.ephj.ch
18 au 21 juin 2019

Photo: En 2018, 20’000 visiteurs ont fréquenté le salon EPHJ-EPMT-SMT.

Thèmes similaires

Bienvenue à Genève

Le salon GemGenève aura lieu du 9 au 12 mai.

plus

Dans un contexte de reprise horlogère

Avec une participation stable et plus de 20’000 visiteurs attendus, le 17e salon EPHJ-EPMT-SMT ouvrira ses portes à Genève du 12 au 15 juin prochain.

plus

GemGenève ouvre ses portes

Le premier salon GemGenève se tiendra du 10 au 13 mai au sein de Palexpo.

plus