Share

La renaissance de l’«Hebdomas»

Depuis sa création en 1910, l’entreprise familiale indépendante Aerowatch n’a cessé de produire des garde-temps de qualité. Les montres de poche furent, pendant des décennies, la principale vitrine du savoir-faire de la marque jurassienne. Même si aujourd’hui, elles ont été détrônées par les montres bracelet, elles suscitent encore la passion des amateurs de pièces rares.

Avec sa nouvelle montre gousset, Aerowatch rend hommage à l’héritage horloger Suisse et perpétue la tradition en rendant ses heures de noblesse au mouvement Hebdomas.

Une révolution

Créé et inventé en 1888 par le maître horloger Irénée Aubry de Saignelégier, le mouvement Hebdomas se voulait révolutionnaire pour l’époque en offrant une réserve de marche de 8 jours rivalisant avec les pendulettes et autres horloges. Autre prouesse technique, la mise en évidence du balancier-spiral et d’une partie de l’échappement du côté cadran de la montre.

Cette invention fut récompensée à maintes reprises par plusieurs distinctions prestigieuses, dont notamment des médailles gagnées lors de divers concours à Genève en 1896, Paris 1900, Chicago 1902, Bruxelles 1910, Berne 1914 et Milan 1916.

C’est avec émotion et une certaine fierté qu’Aerowatch a donc restauré le mouvement Hebdomas en conservant son aspect originel.

Une apparence impressionante

Le boitier imposant de la nouvelle Aerowatch Lépine Hebdomas a été façonné en argent 925 dans les années 1950. Celui-ci est richement décoré d’un guilloché «style baroque» sur son fond et sa carrure. Côté cadran, l’œil est tout de suite attiré par «le tic-tac» du balancier-spiral et son pont doré jaune gravé main. La sobriété du cadran brossé soleil, elle, amène luminosité et dynamisme ainsi qu’une touche plus contemporaine à cette réalisation.

Tout en élégance et finesse, un disque de lune subtil révèle des étoiles scintillantes entourées de fins chiffres romains. Les aiguilles acier bleuies de «style Breguet» permettent quant à elles une lecture aisée de l’heure. L’indication de la date et du jour de la semaine sont visibles grâce à de fines aiguilles acier de couleur bleue qui équilibrent le visage de ce garde-temps exceptionnel tout en respectant son ADN.

Se projeter vers l’avenir sans oublier son héritage, telle est la vision d’Aerowatch. Ce garde-temps exclusif est disponible dans les points de ventes officiels de la marque.

Info
www.aerowatch.com

«Key Figures» de la Lépine Hebdomas
Montre de Poche – Lépine Hebdomas (Réf. 88798 A901)

– Mouvement mécanique historique patenté en 1888, 19’’’ Hebdomas 102, 8 jours de réserve de marche, 15 rubis

– Balancier à vis visible côté cadran, pont gravé main doré jaune

– Indication des heures et minutes, phase de la lune

– Jours de la semaine et date indiqués par aiguilles

– Boîtier en argent 925 – Diamètre 51.00 mm

– Verre minéral bombé

– Cadran argenté brossé soleil, chiffres romains

– Aiguilles «Breguet» en acier bleuies

Thèmes similaires

Zodiac est de retour

L’art horloger suisse depuis 1882.

plus

L’émotion par la technique

Mi-septembre, la journée d’étude de la Société Suisse de Chronométrie (SSC) a abordé la relation entre la technique et l’émotion.

plus

Rêves en trois temps

Le Musée international d’horlogerie (MIH) à La Chaux-de-Fonds montre jusqu’au 26 août l’exposition „Rêves en trois temps“. Du 4 septembre au 28 octobre elle aura lieu au Musée d’art et d’histoire à Neuchâtel.

plus